julient nigaut-gestion de patrimoine- napatrimoineconseil-abbeville                                                          julient nigaut-gestion de patrimoine- napatrimoineconseil-abbeville                                                                                                              

Des obligations pour financer le Grand Paris

Posté le : 12/08/2018

Pour construire le Grand Paris, la Société du Grand Paris (SGP) dispose du revenu de taxes locales rapportant 500 millions d'euros par an. Pour compléter son financement estimé à 35 milliards, la Société du Grand Paris va lancer à l'automne un programme d'obligations vertes pouvant aller jusqu'à 5 milliards d'euros pour financer le métro automatique qui doit faire le tour de la capitale. La SGP a reçu le visa de l'AMF (l'Autorité des marchés financiers) le 19 juillet dernier pour un programme EMTN d'un plafond de 5 milliards d'euros. Les EMTN (Euro Medium Term Notes) sont des obligations à moyen terme flexibles, commercialisées par des banques – en l'occurrence Barclays, BNP Paribas (arrangeur de l'opération), Crédit Agricole CIB, HSBC, Natixis et Société Générale Corporate & Investment Banking.