julient nigaut-gestion de patrimoine- napatrimoineconseil-abbeville                                                          julient nigaut-gestion de patrimoine- napatrimoineconseil-abbeville                                                                                                              

Les Français dépensent 3 000 euros de frais de santé par an

Posté le : 11/09/2018

La consommation de soins et de biens médicaux représente ainsi 8,7 % du PIB (-0,1 point par rapport à 2016). Bien qu’en hausse de 1,3 % par rapport à 2016, la CSBM ralentit fortement et atteint en 2017 sa plus faible croissance depuis dix ans : celle-ci s’explique par le fort ralentissement des volumes (+1,4 point en 2017 contre +2,9 points en 2016) qui fait plus que compenser les effets de prix (-0,1 point en 2017 contre -0,9 point en 2016). En 2017, toutes les composantes de la CSBM progressent à un rythme moindre qu’en 2016, à l’exception des médicaments, quasiment stables pour la deuxième année consécutive. Le ralentissement est particulièrement marqué pour les soins hospitaliers. En 2017, les soins de ville deviennent le premier facteur de croissance de la CSBM devant les soins hospitaliers.